Publicité:

J’ai étais suspendue à cause de ma beauté

   #etrehrx	 belles histoires	 belles phrases	 Citations	 Être Heureux	 famille	 histoire	 histoire d'amour	 histoires audio	 histoires vidéos	 l'histoire	 leçon de vie	 parents	 psychologie	 psychologique	 relation	 toute l'histoire	 voice-off stories
Suivez-nous    #etrehrx	 belles histoires	 belles phrases	 Citations	 Être Heureux	 famille	 histoire	 histoire d'amour	 histoires audio	 histoires vidéos	 l'histoire	 leçon de vie	 parents	 psychologie	 psychologique	 relation	 toute l'histoire	 voice-off stories

Publié le 1 juillet 2021 par: Être Heureux

Publicité:

Mon père nous a quitté ma mère et moi quand j’étais encore bébé, alors nous n’avions personne pour nous protéger et pour couronner le tout, j’ai grandi dans un quartier très dangereux.

Quand j’avais 18 ans, les garçons me fixaient quand je passais devant eux et ça me dérangeait beaucoup, alors j’ai décidé d’en parler à ma mère. Depuis, elle m’a fait porter des vêtements larges et laids qui couvraient mon visage et tout mon corps pour que les hommes m’ignorent dans la rue.

Pour me terrifier, elle me racontait tout le temps des histoires de filles qui sortaient le soir et ce que les garçons leur faisaient. Je ne pouvais tarder dehors. Et à ce jour, je n’ai jamais été à une fête ou un événement après 17 heures.

À l’école, vous pouvez penser que j’étais populaire mais ce n’était pas le cas, les filles me détestaient et pensaient que j’étais arrogante. Elles m’ont fait honte et m’ont traité de tous les noms le jour où j’ai porté un jeans moulant.

Publicité:

Pourtant, et au milieu de cette tempête, il y avait Marie, c’était ma meilleure amie et ne semblait jamais se soucier de ce que les autres pouvaient penser ou dire d’elle. Elle aimait les bandes dessinées même si tout le monde lui répétait que c’était stupide à son âge.

Un jour, j’ai surpris Taya, Rachel et d’autres filles populaire en train d’écrire des méchancetés de Marie avec du rouge à lèvres sur les murs des toilettes. J’ai essayé de les empêcher, mais elles m’ont encerclé et m’ont menacé en disant « tu feras mieux de surveiller tes arrières, tu ne resteras pas belle pour toujours. »

J’ai eu très peur, mais je n’aurais jamais…

Publicité:

Fermer
Publicité: