Une histoire très touchante qui montre l’amour inconditionnel d’une mère pour ses enfant ! | 20 mars 2020

➡ Voir plus

           

Merci d'utiliser la formulaire suivante pour signaler le contenu ou un bug:

Publicité:

Ma mère n’avait qu’un œil, je la détestais,elle était tellement embarrassante. Elle cuisinait pour les étudiants et les professeurs pour aider notre famille. Je me rappelle de ce jour pendant l’école primaire quand ma mère est venue me saluer. J’étais très embarrassé et j’avais tellement honte.

Comment aurait-elle pu me faire ça ? Je l’ai ignoré, lui ai jeté un regard plein de haine et j’ai couru loin.

Le lendemain, l’un de mes camarades de classe m’a dit :  « Eeeeeh, ta mère n’a qu’un seul œil ! ». Je voulais m’enterrer vif. Je voulais que ma mère disparaisse  tout simplement. Je l’ai confronté ce jour-là en lui disant : « Si tu vas faire de moi la risée de la classe, pourquoi ne meurs-tu pas ? » Ma mère n’a pas répondu… Je n’ai pas pu arrêter une seconde de penser à ce que je venais de lui dire. Je voulais quitter cette maison, je n’avais plus rien à voir avec elle. Alors j’ai étudié très dur et j’ai eu la chance de poursuivre mes études à l’étranger.

Des années plus tard, je me suis marié. J’ai acheté ma propre maison. J’ai eu mes propres enfants. J’étais très heureux de ce que j’étais devenu, de mes enfants et du confort dans lequel on vivait. Un jour, ma mère est venue me rendre visite. Elle ne m’avait pas vu depuis des années,  et n’a même pas eu la chance de rencontrer ses petits enfants. Quand elle s’est tenue près de la porte, mes enfants se sont moqués d’elle, et je lui ai crié dessus d’être venue sans y être invitée. Je n’ai pas pu me contrôler et je lui ai crié dessus de toutes mes forces en disant : « Comment as-tu osé venir chez moi et effrayer mes enfants ? Sors de ma maison, maintenant ! » À cela ma mère répondit doucement : « Oh ! Je suis tellement désolée. Je suis peut-être à la mauvaise adresse. » Et elle a aussitôt disparu.

Un jour, j’ai reçu une lettre concernant une réunion d’école. J’ai…

Publicité:
Publicité: